Problématiques de pollution spécifiques dans les hôpitaux (Formol / MEOPA )


Les hôpitaux sont des lieux de traitement proposant de nombreux produits de traitement spécifiques. En particulier, on peut citer :

  • Les produits de fixation des tissus, comme le formol
  • Les analgésiques sous forme gazeuse, comme le protoxyde d'azote.
Ces produits, bien que nécessaires ponctuellement, sont toxiques à long terme pour le personnel qui réside dans le milieu hospitalier. Par exemple, le protoxyde d'azote est vecteur de maux de tête, de sentiments de vertiges et a des effets sur la fertilité (voir ici un document de l'INRS). Ainsi, ces produits doivent faire l'objet d'une attention particulière. Or, les établissements hospitaliers n'ont pas toujours les moyens techniques pour assurer la ventilation nécessaire à une bonne qualité de l'air après utilisation des ces produits. evO2 apporte une solution locale et facile de traitement de ces polluants dans les lieux ne possédant pas de moyens d'évacuation suffisants.

Maladies saisonnières

Les hôpitaux, en raison de leur activité, deviennent des lieux particulièrement contaminés pendant les épisodes d'épidémies saisonnières. En particulier, les salles d'attentes, regroupant des personnes fragilisées, peuvent être des lieux de contamination importants.

Patients immunodéprimés et infections nosocomiales


Les patients présents dans les hôpitaux présentent souvent un déficit immunitaire, soit en raison de leur maladie, soit à cause de leur traitement médical. Par exemple, les chimiothérapies diverses diminuent largement le potentiel de réponse immunitaire. De ce fait, les patients fragilisés sont, plus qu'une personne saine, susceptibles d'être infectés par un pathogène résidant dans l'air qu'ils respirent.
evO2 permet de limiter les risques de maladies nosocomiales en traitant efficacement l'air contaminé des hôpitaux.