Personnes âgées fragiles

Les personnes résidentes dans les EHPAD ont souvent un système immunitaire affaibli par l'âge. Les périodes de maladies sont difficiles, autant pour elles que pour le personnel soignant et leur récupération est longue.

Les personnes agées sont déjà souvent atteintes de maladies chroniques. Il convient donc de les protéger des épidémies en leur procurant un air intérieur de qualité. Débarrassé autant que possible des virus ou bactéries aéroportés, un air purifié sera moins propagateurs de maladies.

Odeurs

Une faible qualité de l'air intérieur est en général très rarement ressentie. Parfois, seules des odeurs importunes témoignent de la pollution de l'air intérieur. Ces odeurs, dîtes "de renfermé", peuvent avoir de nombreuses origines, mais cachent souvent une pollution existante dans l'air, non odorante et souvent plus dangereux pour la santé. En effet, de nombreux polluants gazeux, cancérigènes ou génotoxiques sont parfaitement inodores. Ils peuvent même présenter des odeurs plutôt agréables. Par exemple, l'éthanal, aldéhyde a une odeur acidulée, caractéristique de la pomme... Pourtant, l'éthanal est un COV (composé organique volatil) notoirement cancérigène.

Maladies saisonnières en EHPAD

A l'approche de l'hiver, les maladies saisonnières sont une vraie angoisse pour les personnes âgées, plus sensibles et fragiles faces aux risque des grippes et rhinites, maladies aéroportées très fréquentes. En EHPAD ou dans les résidences pour séniors, il est impératif de procurer aux résidents un air débarrassé des virus pathogènes.
Dans ce but, la solution evO2 permet d'éliminer intégralement les virus pathogènes aéroportés. De nombreuses études ont été effectuées dans ce sens avec des laboratoires du CNRS et de l'INSERM.
 

Besoin d'une information ?